"Le plus grand bien que nous puissions faire aux autres n'est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur." Daniel Grégoire

  • Facebook Social Icon
  • Instagram

Auto-école de Rochefort
26 Avenue Marcel Dassault
17300 Rochefort
Tél: 05 46 99 97 83

Agrément: E1601700070

Financer son permis

 

Le permis à 1euro par jour

C’est un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’État.

Il permet de répondre à deux objectifs principaux :

  • faciliter l’accès au permis de conduire, dont le coût peut représenter un frein et un obstacle fort à l’obtention d’un emploi ;

  • continuer à améliorer la qualité générale de la formation, grâce à un partenariat avec les écoles de conduite fondé sur leur engagement dans une démarche de qualité.

Les catégories de permis :

  • catégorie B traditionnel

  • AAC

  • Conduite Supervisée

 

Les montants de prêts :

  • Les candidats qui n’ont jamais bénéficié du dispositif peuvent, à l’occasion d’une inscription à une formation au permis de conduire, prétendre à un prêt de 600, 800, 1 000 ou  1 200 €.

  • les candidats qui ont déjà bénéficié du dispositif pourront, à l’occasion d’un échec à l’épreuve pratique du permis de conduire, prétendre à un prêt de 300 € pour financer une formation complémentaire en vue de l’obtention de la même catégorie de permis de conduire.

 

Qui peut en bénéficier :

  • Tous les jeunes qui ont entre 15 et 25 ans révolus à la date de signature d’un contrat de formation dans une école de conduite partenaire, quelle que soit leur situation, sous réserve que l’établissement financier accepte le dossier du candidat.

  • Les jeunes bénéficiaires d’une aide publique, qu’elle émane d’une collectivité locale ou de l’État, peuvent également demander à bénéficier du prêt. 

 

Comment en bénéficier :

  • Le candidat majeur doit directement contracter le prêt avec l’établissement financier. Pour cela, trois possibilités s’offrent à lui selon ses capacités financières et les discussions engagées avec l’organisme prêteur :

  • soit il fournit un justificatif de revenus avec des revenus suffisants pour rembourser les 30 € par mois ;

  • soit il garantit le remboursement de son prêt par l’apport d’une caution ;

  • soit il s’inscrit dans le cadre d’un co-emprunt (c’est-à-dire que le jeune et une tierce personne empruntent ensemble) afin d’augmenter les chances d’avoir une réponse positive de l’établissement de crédit.

 

Si le candidat est mineur (dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite), ce sont les parents qui empruntent pour le compte du jeune candidat.

Les aides des collectivités

Des aides supplémentaires peuvent être accordées dans certaines communes,  sous conditions ;
Se renseigner auprès de la mairie du lieu de résidence.

 

Les aides pour les demandeurs d'emploi

aide_au_permis_region_nouvelle_aquitaine
images.jpg